Une soirée très particulière aux Vignes de Léo, ce mercredi 10 Décembre 2014

Publié le 22 décembre 2014 par admin

Effectivement, bien que nous soyons un club d’œnologie, ce n’est pas du vin que nous avons goûté ce soir mais de l’huile d’olive et du vinaigre balsamique.

Cette dégustation ou plutôt cette « analyse sensorielle de 5 huiles, extra vierges, italiennes » nous était présentée par Gilberto d’Annunzio de « La Bottega *», boutique où il vend ces produits rares, importés des Pouilles et des Abruzzes. Gilberto se rend chaque année dans les Abruzzes pour rencontrer les producteurs récoltants chez lesquels il achète ses huiles d’olive.

Au-delà du plaisir de nous faire découvrir de bons produits, son but, lors de cette soirée, était de nous aider à ne pas nous faire « piéger » lorsque nous faisons nos achats.

En effet, les mentions « extra vierge » (moins de 1 % d’acidité) et « première pression à froid » qui figurent sur les bouteilles d’huile d’olive ne suffisent pas à garantir la qualité. Souvent les olives sont ramassées et non récoltées et donc peuvent devenir l’hôte de mouches puis elles subissent un long transport jusqu’au moulin.

Il faut donc rechercher la mention « récoltée et pressée sur place », n’acheter que des bouteilles en verre coloré et même enveloppées de papier d’alu (la luminosité est l’ennemi de l’huile) et bien sûr regarder le prix. Une bonne huile d’olive coûte aux alentours de 20€.

Nous avons goûté 4 huiles de qualité, certaines faites à partir d’une seule variété d’olive (l’équivalent des mono cépages pour le vin), d’autres à partir de 2 ou 3 variétés. Nous y avons trouvé des goûts d’amande, de tomate ou même d’artichaut…

La 5ème était un piège, une huile industrielle espagnole à 5€ la bouteille et nous y avons retrouvé le goût des huiles que nous avons l’habitude d’utiliser.

Enfin, nous avons terminé la soirée en goûtant deux petites cuillèrées de vinaigre balsamique traditionnel de Modène, l’un de 12 ans, l’autre de 25 ans. Le goût était absolument fabuleux. Ces vinaigres sont élevés successivement en fûts de chêne, de châtaigner, de cerisier, de frêne et enfin de murier : 60L dans le premier fût pour arriver à 20L dans le dernier pour le vinaigre de 12 ans puis l’on recommence le passage dans les 5 fûts successifs pour le vinaigre de 25 ans, «  extra vecchio ».

J’avoue que ce fut une expérience extraordinaire. Bien sûr, ces vinaigres ne servent pas à assaisonner la salade : on peut en mettre une goutte sur des légumes bouillis, une viande, un poisson, une coquille saint Jacques… et même, d’après notre orateur sur de la glace à la fraise. Comme c’est bientôt Noël, vous pouvez l’offrir à ceux que vous aimez mais il faut que je vous prévienne : la petite bouteille de 10cl coûte 120€.

Encore une fois, le club nous a permis de découvrir et goûter une boisson exceptionnelle.

*La Bottega se trouve dans le vieux Lille, 8 bis Rue O Péterinck, (03 20 21 16 85)

Domi

Laisser un commentaire

Advertise Here
Advertise Here

Archives