Archive | octobre 2011

Tags:

La voix du Nord, dimanche 16.10.11

Publié le 18 octobre 2011 par admin

16 octobre 2011

Les oenologues amateurs ont fait leur rentrée à l’espace des Acacias

dimanche 16.10.2011, 05:20 - La Voix du Nord

les amateurs de vin prennent toujours autant de plaisir à se retrouver lors de la dégustation mensuelle organisée à l’espace des Acacias.

Les uns sont connaisseurs, les autres peu ou pas du tout. Muriel assiste aux dégustations avec son époux depuis seize ans et n’en louperait une pour rien au monde. « On vient d’une autre région et quand nous sommes arrivés à Lille, on a compulsé la liste des associations de la métropole. L’oenologie, on s’est dit que ça devait être pas mal et on ne s’est pas trompés. On est même devenus des fidèles. Les séances sont très informelles et c’est ce qui est agréable. En même temps, cela permet de découvrir des vins qu’on n’aurait pas forcément été chercher tout seul. Et en plus, on rencontre des gens sympathiques. Le mois dernier, la soirée s’est déroulée au cinéma Les Écrans de Tourcoing où, après un documentaire sur le monde du vin en biodynamie, on a dégusté des vins autour d’un buffet de fromages et de pains. C’était comme d’habitude, toujours très bien, très bon et très intéressant. »

Dégustations mensuelles

L’autre particularité de ces réunions d’amateurs de vins est le contact direct avec le vigneron qui argumente sur son savoir-faire, décrit la typicité de son produit et partage son enthousiasme. Mercredi, au menu de la soirée : les rouges grenat et les blancs dorés du Roussillon ont fait le bonheur des odorats et des papilles gustatives, les commentaires pointus ont ravi les amateurs de vocabulaire oenologique.

Outre les dégustations mensuelles, les membres du club se retrouvent ponctuellement autour d’un repas dans un restaurant ou lors de soirées à thème. • CO. C. (CLP)

Chaque deuxième mercredi du mois à 18 h 45 à l’espace des Acacias, place Hentgès. Renseignements : Bernard Caudal, Tél : 06 20 96 66 35, ou sur le site lesvignesdeleoblogspot.com

 Muriel et son époux, tous deux oenologues amateurs, assistent aux dégustations depuis seize ans.

Muriel et son époux, tous deux oenologues amateurs, assistent aux dégustations depuis seize ans.

Commentaire (0)

Tags:

Domaine Marie-Noel Ledru : 08.02.12

Publié le 18 octobre 2011 par admin

8 février 2012
18 h 45 minau20 h 45 min
CHAMPAGNE Marie-Noel LEDRU !
Installée sur 6 hectares, Marie-Noëlle Ledru s’adonne à une culture raisonnable, appréhendant peu à peu son terroir par un travail régulier. Chaque année nous dégustons une grande race de champagnes, vineux mais conservant une trame et une définition du fruit tendres et subtiles. Et surtout, proposant minéralité et fraîcheur.
Présentation du Vignoble
Appellation principale :Champagne
Type de production :Raisonnée
Surface du vignoble :
Surface totale 5,8 ha
Surface rouge 4,8 ha
Surface blanc 1 ha
Type de vendange : 100 % manuelles
Liste des cépages avec leur surface : Chardonnay 1 ; Pinot noir 4,80
Age moyen des vignes :35 ans
Production :28000 bouteilles/an

extrait : http://www.gaultmillau.fr

Commentaires (11)

Tags:

Domaine Olivier Pithon : 12.10.11

Publié le 20 septembre 2011 par admin

12 octobre 2011
18 h 45 minau20 h 45 min

DOMAINE OLIVIER PITHON

Olivier Pithon, le frère de Jo Pithon (Anjou- côteaux du layon), fait partie des meilleurs vignerons de la région de Calce, fief du renouveau du Roussillon, dans la lignée de Gérard Gauby.

En moins de dix ans, Olivier Pithon s’est imposé parmi les domaines de référence de la région. Il incarne, avec d’autres, la nouvelle génération de ce vignoble. Dans le plus grand respect des terroirs et des cépages autochtones, il produit des vins authentiques et droits, inspirés du style de Gérard Gauby, en suivant une viticulture « bio ». Sans tomber dans les travers de la lourdeur et de la surconcentration, les vins se distinguent par leur droiture et leur expression de terroir.

Les vins :

  • la cuvée Laïs 2006 (nom emprunté à la vache du domaine !) tient son rang malgré des notes réductrices assez marquées, dans un style grillé en attaque, mais avec une approche très minérale en finale (terroir de schistes).
  • On trouve plus de fruit, avec davantage de gras et d’ampleur en bouche, dans la cuvée D18 2005, élevée au moins 12 mois en cuves de bois. On est dans un registre très différent de celui de la cuvée Laïs. Son évolution lui fait gagner en grâce et en fraîcheur.
  • En rouge, Le Coulée 2005 demande beaucoup d’air pour s’épanouir, mais il ne manque pas de fond ni d’intensité dans les tanins, à boire dans sa jeunesse.
  • Le Saturne 2005 (du nom de celui qui a planté les vignes) est également marqué par la réduction. Mais cela reste un assemblage authentique de carignan, de grenache et d’une pointe de syrah, très sudiste.
  • Le Pilou 2006, 100 % vieux carignan issu de terroirs de schistes et de calcaire, se montre équilibré, avec de la fraîcheur, et d’une grande finesse en bouche. On est à l’opposé des vins de très grande maturité, tout en concentration, pour rester dans un registre équilibré et élégant.

A noter que le domaine ne produit plus les cuvées Saturne et La Coulée.

extrait de « la revue des vins de france » et « gaultmillau ».

Commentaires (3)

Advertise Here
Advertise Here

Archives