Archive | Sommelier – cuisinier – professionnelle des métiers de bouche

Tags:

Eric Dugardin : Des bulles au pays des bulles : 11.2007

Publié le 18 mars 2011 par admin

DES BULLES AU PAYS DES BULLES

Par YVES CRESPEL

00o LES MILLE ET UNE BULLES o 00

BULLE JULES VERNE. N’est pas Jules Verne qui veut ! Benoît Peeters et François Schuiten se proposent de faire des variations sur le thème des Voyages extraordinaires de Jules Verne. Bernard Letort mêle ses voix à un récit dessiné, projeté sur l’écran, les bulles sont en voix- off. Tous trois se livrent aux citations, auto- citations, avec humour et légèreté. Trois dimensions pour mieux permettre d’entrevoir la quatrième. Ici, l’eau et le feu vont permettre les BULLES aériennes et ces trois éléments, présentés à un spectateur sous le charme, le ramèneront au quatrième élément, à la terre. N’est pas Jules Verne qui veut ! C’est vrai ! Surtout si l’on s’appelle Benoît Peeters et François Schuiten ! XIX°, XX°, XXI°… Le premier voyagea dans le XXe, il avait foi en la science, en l’ingénieur, même si Nemo était un peu fou. Les seconds sont plus conteurs que romanciers, ils se méfient davantage des Progrès de la Science et s’ils voyagent dans le XXIe siècle, ils ne peuvent oublier le siècle précédent. Ils sont tous deux plus proches du poète et néanmoins, un peu fous. Champagne, c’est fou ! Des bulles, des bulles, des bulles ! Ces voleurs de feu sont aussi et surtout des voleurs de temps : Passé, Futur, comme » retrouvés », en ce présent, réinventés, autrement dit : improvisations…

BULLES SCHUITEN -PEETERS. Sous les » ponts du possible », jetés çà et là dans les dessins projetés sur l’écran, coule L’EAU qui déserte le vieux continent, qui féconde les déserts africains. Le flux musical de Bernard Letort s’est fait Afrique — après l’E/autrique — et la femme- légende est apparue, la » Reine de l’eau », comme un pont d’où sourd la vie ! Et pour les nixes nicettes de Guillaume Apollinaire, pour ces nymphettes de légende, »very nice », ils ont greffé des algues dans leur chevelure… On aura compris que j’évoque ici l’éloquence du dessin des deux complices. Ici, c’est Tintin qui raconte et Nemo qui dessine . Toute la singularité d’un duo, son originalité. Revient à ma mémoire une petite-fille, » l’enfant penchée ». — hauts plateaux de l’Aubrac, 03. 01. 0 0, Mary von Rathen,et ces mots ( je suis) « sur une sphère isolée des autres, la seule où je ne sois pas penchée (…) Chez moi.. Chez nous. ». LA PETITE-FILLE EST L’AVENIR DE LA FEMME. La revoici ce soir là .Privée des loups et des ours. Sans loup, quel conte pour le Petit Chaperon Rouge ? Et à défaut du Petit Chaperon Rouge, quelle histoire pour la Petite Princesse ? Voilà le défi à relever. Si, à la suite d’Hergé, me semble-t-il, on est du côté de la « moralité des fables » de La Fontaine, de la « ligne claire » en quelque sorte, avec Peeters et Schuiten on est côté conte, lignes penchées, côté Jules Verne.Un J.Verne qui,avec eux , se surprendrait à douter de plus en plus, en bon visionnaire .Les deux complices nous apprennent à regarder la planète Terre.

BULLE : la terre ronde comme une bulle. INVENTAIRE-TERRE.
« La jeunesse et des sports » : l’élastoball, le basket- mixte, le golf. Les maladies génétiques, Roxane et son cochon. Et une bulle. Les sectes, la religion, les classes poubelles, et une bulle. La voiture- cocon, les échasses, les dirigeables, les tortues nomades, et des bulles. Les paradis fiscaux, Dollar-City, les dômes : Lyon, Florence, les demi bulles, et puis la guerre 14-18, la grande, la der des der, la Shoah, celle qui a eu lieu, et la négativisée,révisionnistée, et aussi celle qui a toujours lieu… Il y a eu quelques oublis, quelques bulles dans les récits de Jules Verne et l’ on pourrait constater vers 2030 — 2040, qu’il y en aura d’autres dans cet inventaire, si l’on est encore là pour regarder la terre, qui sera dans tous ses états. La terre, une sphère, la nôtre, toute ronde, notre bulle.

BULLES PLURIELLES. Ce soir-là, les bulles c’était aussi, c’était surtout l’humour, l’humour noir de préférence, celui de Swift par exemple. Le Swift des Contes du tonneau. Un conte- cocktail : 1/3 de dessins, 1/3 de récit, 1/3 de musique et un bon tiers d’une boisson pleine de bulles, enfin quelques gouttes d’angoustora, d’humour noir si l’on préfère, pour que tout cela pétille. En un mot, une soirée-champagne. La musique sculpte des mots, développe, accompagne, le dessin raconte et les mots dessinent. Les critiques arrivent sur la pointe des échasses : » Humoristique »… » Pudique »… » Humanique »… » Phylactères, bulles-cocons, Dirigeables, Ascension, Filles de l’air, Bulles-Hic !
« Un homme à la mer ! ». Et revoilà la femme- reine, pont sous lequel sourd le liquide amniotique. « Un homme à la mère ! » Eve : la vie, eau vive, eau oxygénée… L’eau-bulle éclate …Bulles.

BULLES de CHAMPAGNE. L’homme de goût, à peine sorti des Beaux-Arts, aux Vignes de Léo, passe du vin au champagne , qui n’est pas un vin tranquille. Il rencontre trois vignerons et cherche leur mérite, qui est au fond du verre. Il les retrouve dans la salle de l’alliance du champagne et des mêts, en l’occurrence la Halle aux Draps de Douai. Gonzague Coussement a planté sa tente avec toute la brigade du « Turbotin ». Aujourd’hui le temps s’est arrêté, il est en grève. C’est au présent qu’il convient de vivre. Carpe diem. Ne pas oublier le passé, se souvenir du futur… Prendre le temps de vivre. De loin mes petites-filles me font signe, leur laisser le temps de vivre. C’est, quelque part, le toast final porté par Benoît Peeters et François Schuiten. Ô bulles… Roulez, roulez, bulles », choses légères qui volent à tout propos ». Passent les » voitures-roues » lovées dans leur pneu. Bondissez et rebondissez, éclatez ! Et oui, finalement les bulles, ça éclate ! Certes. L’important, c’est d’avoir des magiciens, ces diables d’hommes qui font sans cesse renaître des bulles ! N’est pas Benoît Peeters et François Schuiten qui veut !

Et voilà justement Éric Dugardin qui passait par là. « Alors cette dégustation ? ». « J’y retourne ». « Tu pourrais envoyer tes notes ? ». Les voici. Ce soir-là ,aux « Vignes de Léo », accueillies dans les salles de l’hôtel de ville de Douai, il y avait la poésie, de jolies femmes , du champagne et une

DÉGUSTATION DE CHAMPAGNE

menée par Éric Dugardin ,vice meilleur sommelier de France, qui va nous rendre au plaisir des BULLES.

La tête pleine de bulles, je m’apprêtais à regagner ma case, sortant de l’hôtel de ville , je croisais oM°om°o et Cr°acr°a,l’épidémie était visible et ils étaient plus embullés que quiconque. Je voulus féliciter Y°an°nic°k H°o°r°nez° ,le Grand Embulleteilleur de cette soirée :il avait disparu .Là-bas,au fond du couloir,de l’auguste dégustateur ,on ne percevait plus qu’une bulle toute rouge,le nez de M°om°o. Chose extraordinaire, il en sortit mille et une bulles, qui éclatèrent tour à tour, jusqu’à la toute dernière bulle ooo
Après deux soirées « exceptionnelles »,on retrouvera la Salle des Acacias aux Vignes de Léo, en décembre,dégustation du pomerol de Gazin de Courtcol,c’est-à-dire un vin de fête,Finalement c’est quoi une soirée qui n’est pas exceptionnelle à Hellemmes, en cette 20° année ?Je gage qu’Isabelle fera,à son tour une dégustation bien sentie,ensuite ,pour les Fêtes,on reviendra aux bulles…

Yves Crespel

Commentaire (0)

Tags:

Monique Pivot et jacques Dupont :14.02.1996 Conf N° : 91

Publié le 17 mars 2011 par admin

Monique Pivot , Directrice du Gault et Millau

jacques Dupont ,Critique Gastronomique

Commentaire (0)

Tags:

Pierre Coste :15.05.1991 Conf N° :31

Publié le 17 mars 2011 par admin

Auteur de « Les Révélations du Palais »

Commentaire (0)

Tags:

Jacques Puisais :9.05.1990 Conf N° :21

Publié le 17 mars 2011 par admin

,Président de l’Académie Internationale du Vin, Président de l’Institut Français du Goût

Commentaire (0)

Tags:

Serge Dubs :19.04.1993 Conf N° :54

Publié le 17 mars 2011 par admin

Meilleur Sommelier du Monde

Commentaire (0)

Tags:

Maryse Allarousse:10.02.1993 Conf N° : 51

Publié le 17 mars 2011 par admin

Meilleure Sommelière de France

Commentaire (0)

Tags:

Jean Frambourg :10.05.1989 Conf N° :10

Publié le 17 mars 2011 par admin

Président des Sommeliers de France

Commentaire (0)

Tags:

Bernard Waterlot : Les Vins de la Loire :8.02.1989 Conf N° :7

Publié le 17 mars 2011 par admin

Restaurant « La Devinière »

Commentaire (0)

Tags:

Jean Proye : Accord des Mets et des Vins :9.10.1996 Conf N°:98

Publié le 17 mars 2011 par admin

Restaurateur à L’Huîtrière

Commentaire (0)

Tags:

Jean Proye : Accord des Mets et des Vins :10.03.1993 Conf N° :52

Publié le 17 mars 2011 par admin

Restaurateur à L’Huîtrière

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here

Archives